Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA-TENTATION-DU-LIVRE

Wolf by Wolf de Ryan Graudin

 

 

Wolf by Wolf est le premier tome de la duologie du même nom. 

A six ans, Yael est déportée dans les camps de concentration pour devenir l'objet d'expérimentations brutales et modificatrices réalisées par un médecin nazi. Pourtant épargnée par le travail forcé, la jeune fille voit son héritage de Juive s'effacer jour après jour pour laisser place à une race aryenne, prônée par le troisième Reich. Elle était brune aux yeux marrons, à présent, elle est blonde aux yeux bleus. Si le médecin nazi a réussi à mettre ses théories en pratique, il n'a pourtant jamais pensé aux effets secondaires. Les substances injectées ont complètement modifié le système métabolique de Yael, lui permettant ainsi de prendre l'apparence de n'importe quel individu de sexe féminin. Aujourd'hui âgée de 17 ans, Yael travaille avec la Résistance dans la peau d'Adele Wolfe. Celle-ci s'apprête à participer à l'Axis Tour, une course de moto célébrant la Grande Victoire d'Hitler sur ses ennemis. Yael compte bien arriver à la première place, mais certainement pas pour faire la fierté de l'empire nazi. Non, ce qu'elle veut, c'est exécuter Hitler.  

Je dois dire que cela faisait un moment que je lorgnais Wolf by Wolf, rien que le fait que Ryan Graudin propose une réécriture de la seconde guerre mondiale me faisait très envie - mais la course de moto m'a carrément conquise. Merci à Maggie Stiefvater et son roman The Scorpio Races pour avoir déclenché cette envie irrépressible de lire ce genre de bouquin, car sans tout cela je serais probablement passée à côté de ces deux fabuleux récits (que je vous recommande vivement)! 

Nous sommes en 1956, et la Résistance ainsi que ses alliés ont perdu la guerre contre Hitler. Dorénavant, le troisième Reich n'est plus seulement le régime qui domine l'Allemagne, c'est aussi le nouvel ordre mondial! La Grande Bretagne n'est plus que l'ombre d'elle-même, les Etats-Unis se complaisent dans leur politique isolationniste et le reste de l'Europe est tombé sous l'autorité Allemande. Quant au Japon impérial, celui-ci s'est allié avec Hitler pour conquérir le reste du globe. 

Pour commémorer leur Grande Victoire, l'Allemagne et le Japon organisent tous les ans l'Axis Tour, une course de moto qui fait la fierté des deux nations, et dont le but est de traverser les territoires conquis par le Reich. Au sein de cette course s'affrontent les Allemands aryens et les Japonais, et bien que les deux peuples soient des alliés en matière de politique, il y a beaucoup de tension et de haine dans le groupe. 

Cette course est le dernier espoir de la Résistance. Depuis l'échec de l'opération Walkyrie, les opportunités de frapper contre le Reich se font rarissimes, Hitler évitant les apparitions publiques. Mais surtout, Yael est le grand atout que la Résistance attendait. Puisqu'elle est capable de changer d'apparence, cette dernière va pouvoir s'inscrire dans la course sous l'apparence d'Adele Wolfe - la dernière championne en date et première femme à intégrer la course. La gagnante est proche d'Hitler, et son identité est le seul moyen de l'approcher dans le but de l'assassiner sans éveiller de soupçons. 

Once upon a different time, there was a girl who lived in a kingdom of death. Wolves howled up her arm. A whole pack of them--made of tattoo ink and pain, memory and loss. It was the only thing about her that ever stayed the same.

Yael est donc une Juive de 17 ans, c'est d'ailleurs ce qui lui a valu à elle et à sa mère de se faire déporter dans les camps de concentration alors qu'elle n'avait que six ans. Etant une enfant, Yael a été choisie pour devenir le sujet d'un scientifique nazi dont les expériences tendent à faire de l'idéal aryen une réalité à grande échelle - il souhaite que l'on puisse transformer la génétique des Allemands pour les rendre tous blonds aux yeux bleus. Bien sûr, les expériences du médecin vont s'avérer concluantes, sauf qu'il a tellement modifié le système métabolique de Yael qu'elle peut à présent changer d'apparence! Grâce à cela, la protagoniste va pouvoir s'échapper pour intégrer la Résistance et comploter la mort d'Hitler! 

Wolf by Wolf m'a captivée dès les premières pages. J'ai adoré le fait que l'auteure mette en avant un monde où Hitler aurait pu gagner la seconde guerre mondiale. Eh oui! Et si Hitler avait gagné le combat, que se serait-il passé? Je ne m'étais même pas posée la question, pour moi le dictateur était mort et je ne voyais pas l'utilité d'imaginer la chose... Mais Ryan Graudin m'a fait réfléchir, parce que l'univers qu'elle dépeint est convaincant et réaliste dans le développement qu'elle propose. Elle grave des moments clés, des mouvements, des principes, des dessins politiques et diplomatiques et bien sûr les horreurs de cette période dans son histoire - et elle les étend à un niveau au-dessus. Ici, on est vraiment dans le pire des scénarios: la Résistance est à bout de souffle et rien ne semble pouvoir ébranler le régime hitlérien. 

Mais outre ce contexte bien sombre, il y a tout de même cet élément trépidant - la course de moto! Je ne vais pas vous mentir, je pensais vraiment que la course allait s'étaler sur tout le livre, du coup j'avais peur de me lasser. Après tout, il y a des milliers de kilomètres parcourus et je ne voyais pas comment l'auteure allait pouvoir dynamiser un récit avec des personnages qui passent tout leur temps sur leur moto. Mais grand soulagement, ce ne fut pas le cas! En fait, on assiste très peu à la course elle-même (ce que j'ai trouvé dommage) mais plus à ce qu'il se passe avant et après chaque étape de la course.

Malgré le fait que j'aurais voulu voir plus de férocité pendant la course, j'ai apprécié toutes les complications crédibles qu'a su ajouter l'auteure: les complots, les animosités, les obstacles, les moments de doute, les moments de panique... J'ai trouvé que le tout était bien dosé et je ne savais pas du tout comment tout cela allait finir! J'étais surtout cramponnée à mon lit car j'étais nerveuse à l'idée que quelqu'un découvre la vraie identité de Yael! 

Toutefois, l'aspect le plus cool était certainement l'habilité de Yael à prendre l'apparence d'une autre femme. Si on se fie au passé de l'héroïne, on est plus dans de la science-fiction que du fantastique. Son corps réagit à toutes les substances chimiques qu'il a accumulé, mais le pouvoir qu'il offre a ses limites. Yael peut changer beaucoup de choses mais pas de sexe. Elle ne peut pas non plus effacer les tatouages marquant sa peau. J'ai bien aimé le fait que l'auteure lui donne le pouvoir de changer les choses mais qu'en même temps elle ne lui facilite pas la tâche non plus.

The wolves of war are gathering. They sing a song of rotten bones.

Hormis ces détails, j'ai beaucoup aimé la complexité des personnages. En devenant une aryenne, Yael a déjà dû renoncer à une partie de son identité, mais cela est encore plus accentué avec les vies qu'elle usurpe. A chaque fois, elle doit changer d'apparence, engloutir tout un tas d'informations sur les personnes dont elle vole l'identité - elle se met à vivre leur vie. Du coup, la protagoniste ne sait plus vraiment qui elle est.

Au départ, je n'étais pas certaine d'aimer Yael, je la trouvais très machinale, très analytique, mais plus j'en découvrais sur elle, plus j'en suis venue à l'apprécier. Cette dernière est déterminée à venger les victimes du régime hitlérien et à rendre le monde meilleur. Elle fait toujours passer sa mission avant tout le reste, et vu son importance, j'ai trouvé ça vraiment bien! Les flashbacks récurrents m'ont permis de mieux comprendre le passé de Yael, ils étaient placés au bon moment pour nuancer le personnage. 

Pour ce qui est des concurrents de Yael, j'ai beaucoup aimé Luka Löwe. Il est arrogant mais aussi vulnérable. Il est clair qu'il y a plein de choses qu'on ne sait pas sur lui et Adele. Tellement de secrets! Mais voilà, j'adore sa personnalité, tout comme Yael, il porte beaucoup de masques mais de temps en temps on aperçoit sa vraie facette. Mais surtout, JE SHIP! Même si on n'a pas vraiment de romance... 

Ensuite, on a Felix, le frère d'Adele. Même si je l'ai trouvé parfois extrême dans les mesures qu'il prend, j'ai craqué en voyant combien il tenait à sa famille. Il a tout abandonné pour prendre soin de ses parents, j'avais juste envie de gifler la vraie Adele, franchement. Encore une fois, il se passe plein de choses avec lui, mais c'est un grand mystère! J'ai hâte d'en apprendre davantage. 

Je trouve ce premier tome assez impitoyable. Chacun des personnages a ses raisons d'agir de manière extrême pour gagner la course, et ce bien qu'on n'en connaisse pas les motivations. C'est valable pour Adele. Au final, les méchants de la course ne sont que les victimes du régime en place, ils ont tous à y perdre! 

Comme vous pouvez le voir, j'ai bien aimé ce premier opus! Cependant, j'aurais voulu que la course prenne une place plus importante. Aussi, je n'étais pas très convaincue par la caractérisation d'Hitler, je trouvais que ça ne collait pas trop avec le comportement froid, asocial et haineux du vrai (non pas que je l'ai côtoyé dans la vraie vie...), mais bon j'ai mieux compris ce choix en découvrant la fin! 

J'ai rigolé quelques fois à cause de l'introduction de mots allemands, notamment quand Luka dit "these bikes are complete scheisse!". Je dois probablement avoir un humour bizarre, mais ça m'a fait rire!  

Je sais pas vous - peut-être que je suis étrange - mais j'appréhendais l'apparition d'Hitler dans le roman. Avec toute cette froideur et cette haine qu'on voit chez lui dans les documentaires... Limite, c'est comme si c'était moi qui devais le rencontrer. J'envie pas Yael x)

Bref, je n'ai qu'une envie: me perdre dans le deuxième tome!

PS: vous trouvez pas qu'il était gonflé le Hitler à vouloir des blonds aux yeux bleus alors qu'il était brun aux yeux marrons?! Ou bien il était né daltonien et personne ne le savait...

 

Le livre est disponible sur Amazon:

Wolf by Wolf

Je suis Adèle Wolfe

 

Partager cet article

Commenter cet article

Buckette 17/08/2017 09:47

Ohlala mais il a l'air hyper original celui-ci ! :o
En plus c'est une duologie, ça veut dire que si j'adore, y'en aura 2 fois + ! Je note !

Jennifer 17/08/2017 13:21

C'est parce que c'est le cas :P
Mais en plus, la manière dont l'auteure a imaginé l'extension de la Seconde Guerre Mondiale est réaliste, c'est vraiment le genre de chose qui aurait pu se produire (mis à part le coté science-fiction des pouvoirs de Yael)! Puis, je pense que tu vas aimer les personnages, surtout Yael ;)

Bibliza 04/07/2017 22:11

Salut,
J'aime la littérature autour de la Seconde Guerre Mondiale.
Cette nouvelle lecture m'intéresse !
Merci !

Jennifer 05/07/2017 13:54

Coucou! ;)
Moi aussi, c'est un thème que j'aime beaucoup, surtout en littérature jeunesse où les choses sont encore plus dynamiques!
J'espère que ce livre te plaira dans ce cas!