Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA-TENTATION-DU-LIVRE

Before I Fall de Lauren Oliver

 

 

Sam est l'une des filles les plus populaires de son lycée, et comme le reste de ses amies, il ne lui tarde qu'une seule chose: Cupid Day. Ce jour est symbole de gloire, d'attention et de privilèges qui se manifestent à ceux qui se situent au sommet de la pyramide sociale. Mais ce que Sam ne sait pas, c'est qu'elle va mourir dans un accident de voiture ce fameux 12 février. Toutefois, après sa mort, Sam se réveille pour revivre cette même journée pendant sept jours consécutifs. Sam n'est plus que l'ombre d'elle-même - jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'en réalisant le plus insignifiant des changements, elle peut sauver des vies. Et peut-être même la sienne?

Ca y est, me revoilà à essayer un autre roman contemporain (j'ai vraiment des tendances livresques masochistes des fois)! Je pensais tomber sur quelque chose d'excellent, mais mon avis est plutôt mitigé en ce qui concerne Before I Fall. M'enfin, j'ai trouvé cette lecture assez bonne malgré quelques points qui m'ont dérangée! 

Sam et ses trois meilleures amies (Lindsay, Elody et Ally) sont les filles les plus populaires du lycée Thomas Jefferson, et ce sont aussi de vraies pestes. Tout ce qui compte c'est le shopping, la gloire, sortir avec les plus beaux garçons de l'école, harceler les lycéens qui n'entrent pas dans les codes dictés par la société. Leur souffre-douleur favori? Juliet Sykes, une fille bizarre dont les parents seraient complètement fous. Alors que Sam est invitée à une fête donnée par Kent, elle et ses amis sont victimes d'un accident de voiture sur le chemin du retour - mais seulement Sam périra lors de cette catastrophe. Cette dernière se réveillera pendant sept jours d'affilés pour revivre cette même journée, et même si elle se sent mal et insignifiante au départ, elle finira par comprendre que ce lapsus temporel est l'occasion de réparer des erreurs commises par le passé - de devenir une meilleure personne. 

Bon, j'avoue que même si la trame de l'histoire m'intéressait beaucoup, j'avais tout de même quelques réserves puisque je ne supporte pas les récits qui incluent un personnage principal qui soit superficiel et cruel juste pour paraître bien aux yeux des autres. Mais ce qui m'a incité, c'est l'évolution du personnage. Et je vous rassure tout de suite, le changement est bien présent, et je l'ai beaucoup apprécié! Sam prend un certain temps à réévaluer sa position dans l'histoire et ce qu'elle pourrait apporter de bon. En fin de compte, je pense que Sam ne change pas à proprement parler mais qu'elle redevient la fille qu'elle était par le passé - parce qu'avant de devenir cette fille superficielle, Sam était aussi gentille qu'elle était la proie aux moqueries!

So many things become beautiful when you really look.

Je dois dire que les quatre premiers jours décrits par l'auteure n'étaient pas les meilleurs, et que je me suis même ennuyée par moment... Ca traînait, et ça traînait! Il me tardait de voir les passages où Sam parle avec Kent, un garçon à l'apparence ordinaire pour qui elle finit par développer des sentiments. Cette revue n'est pas du tout biaisée. Lorsqu'ils étaient petits, Sam et Kent étaient meilleurs amis, mais Sam a fini par s'éloigner. Cependant, Kent a toujours été amoureux d'elle bien que cette dernière ne lui prête pas l'attention qu'il mérite. Bien évidemment, les choses changent, et j'ai juste adoré Kent. Néanmoins, le bouquin n'est pas une romance! La relation entre les deux protagonistes est juste un élément du récit (mais j'avoue que c'est celui qui m'a le plus captivée). 

Kent est gentil, super adorable et attachant. C'est pas souvent que j'apprécie autant un personnage issu d'un roman contemporain, mais Kent est définitivement un coup de coeur fictif! On ne comprend même pas comment Sam a pu craquer pour ce gros beauf de Rob - alias le copain le plus minable de tout l'univers! J'aurais quand même voulu voir Kent plus souvent... 

En revanche, j'ai trouvé les meilleures amies de Sam très fades et peu exploitées. Je pensais pas que leur amitié avec Sam était aussi sincère et importante, mais en fait si. Du coup, à la fin, j'ai appris à accepter ces filles pour ce qu'elles étaient malgré leurs défauts (mais ça s'arrête là parce que je m'en fiche totalement). Et même si notre héroïne change, je pense qu'elle n'a pas su tenir tête à ses amies et à Rob quand c'était nécessaire. J'aurais voulu qu'elle démontre davantage de force de caractère et qu'elle s'impose plus au sein du groupe. 

I guess that's when it starts to hit me: the whole point is, you do what you can.

Sam fait aussi plus attention à sa famille alors qu'auparavant elle était plutôt distante avec eux. Elle prend le temps de passer des moments en famille et j'ai trouvé ça bien. Lauren Oliver a réussi à me faire ressentir l'oppression et le désespoir auxquels est confrontée Sam: progresser, faire des efforts, se rendre compte de la vraie valeur d'une personne ou d'un moment pour qu'en fin de compte cela disparaisse des mémoires le lendemain. L'impuissance est terrible! 

A part ça, je crois que le livre montre bien les conséquences du harcèlement à l'école et à quel point il est futile de vouloir être populaire au lycée. Après tout, cela ne servira jamais à rien dans la vie d'adulte, et en attendant on peut passer à côté de beaucoup de choses. Juliet était un exemple parfait pour illustrer le désarroi des victimes de harcèlement, et combien quelque chose qui peut paraître banal peut gacher une vie à jamais. 

L'intrigue reste toutefois basique et attendue: la méchante fille devient gentille et cherche à se rattraper aux yeux de ceux qu'elle a blessé. Mais surtout, je n'ai pas été convaincue par le résultat final. C'est certes réaliste (mais là encore ça reste à voir vu que la bulle temporelle ne l'est pas) mais aussi étrange et tiré par les cheveux.

Maintenant, j'ai *un peu* la chanson No More Drama de Mary J. Blige dans la tête! Grrr!

 

La suite contient des SPOILERS

 

Bon voilà, Sam reste morte. Je pense que c'est une bonne fin en soi (la décision de Sam est tout à fait légitime) mais ça manquait de sentiment. Puis, j'ai pas compris comment il était possible de sauver la vie de Juliet mais pas celle de Sam. Ou bien on peut tout changer, ou bien on ne peut rien changer du tout! Du coup, la fin est un peu "mouais je sais pas trop"

Au final, quand j'ai refermé le livre, j'étais plus triste pour Kent qu'autre chose. Il ne connaît pas le secret de Sam selon lequel elle était morte, et juste au moment où il apprend que la fille qu'il aime réciproque ses sentiments - elle meurt! En plus, j'ai trouvé leur dernier échange trop bref, j'en voulais plus. Elle abandonne Kent pour sauver Juliet mais il ne se passe plus rien par la suite. Quand on sait combien il avait été dévasté par la mort d'Elody, je n'ose pas imaginer ce que ça donne avec Sam...

En plus, je pensais vraiment qu'il savait ce qui se passait avec Sam. A plusieurs reprises, Sam fait des allusions comme quoi il agit comme s'il savait quelque chose. Même avec Juliet, c'est pareil. J'étais tellement confuse que j'ai formé plein de théories bizarres! Les faux espoirs, c'est pas sympa Lauren! 

Ce qui me fait penser que j'aurais bien voulu avoir un épilogue différent qui parle de la vie après la mort de Sam, histoire de savoir si les changements qu'elle a opéré ont eu des conséquences positives sur la vie des autres. Est-ce que Juliet va quand même se suicider plus tard? Est-ce que Lindsay, Elody et Ally vont changer leur comportement? Le but était quand même de faire évoluer les mentalités!

Malgré de bonnes choses, Before I Fall est un roman qui n'a pas su donner assez de force à ses idées.

 

Le livre est disponible sur Amazon:

Before I Fall

Le dernier jour de ma vie

 

Partager cet article

Commenter cet article

Laurie 04/06/2017 16:19

Je t'avoue que ce roman ne m'emballe pas trop. Je vais passer mon tour :-) et plutôt me laisser tenter par la reine du tearling suite à ta chronique ;-)

Jennifer 04/06/2017 17:05

Alala, Laurie! Heureusement que l'auteure ne lit pas les commentaires ou bien elle serait fortement vexée :D
Bonne nouvelle alors, j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi! :P

Ahrell 01/06/2017 11:26

Bon, il faut avouer que ce genre de livre, rien qu'en lisant le résumé on sait à peu près comment ça va se terminer je pense :p après je dois avouer que ta revue ne me donne pas spécialement envie de le lire parce qu'il y a quand même pas mal d'éléments qui se retrouvent trop souvent dans la littérature ado comme ça, avec la méchante fille populaire qui persécute les nerds - même si ça arrive très souvent en réalité. Briser les stéréotypes aurait pu être une bonne idée pour redonner un peu de fraîcheur à un roman comme ça ... J'espère que ton prochain essai à la littérature contemporaine sera plus concluant :p !

Jennifer 01/06/2017 17:56

Haha, oui c'est vrai! Je savais que la trame était basique mais j'avais l'espoir que l'auteure développe mieux son intrigue et ses personnages...

Disons qu'il y avait plein de choses à explorer, mais l'auteure a perdu du temps sur les quatre premiers jours. Là où elle aurait pu développer des émotions, des remarques pertinentes, elle se contente de rabaisser son héroïne ^^. Je sais qu'un personnage n'évolue pas en un jour, mais la mort est un facteur trop important pour que cela prenne trop de temps au personnage pour identifier ses regrets et ses erreurs.

Alalala, merci pour ton encouragement! J'en ai encore d'autres sous le coude, mais franchement depuis le début je me plonge dans les romans contemporains sans grandes attentes mdr!