Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA-TENTATION-DU-LIVRE

This Raging Light de Estelle Laure

 

 

Du jour au lendemain, Lucille se retrouve seule à devoir élever sa petite soeur Wren. Après une violente altercation conjugale, son père finit enfermé dans une institution psychiatrique et sa mère quitte le foyer familial. Lucille est complètement dépassée, elle doit s'occuper des besoins courants de sa soeur, régler les factures, apaiser les suspicions de ceux qui se demandent où sa mère peut bien être, trouver un travail, poursuivre ses études... Et histoire d'en rajouter une couche, Lucille tome amoureuse de Digby, le frère jumeau de sa meilleure amie - et celui-ci est déjà pris dans une relation de longue date. Bref, les choses n'ont pas fini d'empirer. 

Je ne savais pas grand chose de ce roman, mais en voyant les sujets abordés j'ai décidé de me pencher sur la chose. Je pensais trouver un récit poignant qui allait me faire réfléchir, mais je suis loin d'être impressionnée! Le livre est relativement court (288 pages pour le format Kindle) donc c'était pas une torture à lire, mais je pense néanmoins que c'était une perte de temps. Pour tout vous dire, je ne me souvenais même plus du nom de la protagoniste, il a fallu que je regarde sur internet! 

La mère de Lucille est partie en vacances afin d'avoir un peu de temps pour elle, sauf qu'elle ne reviendra jamais puisqu'elle a abandonné le cocon familial. Cette dernière a très mal pris sa séparation avec son mari (qui a tenté de l'étrangler), et bien sûr elle ne peut plus vivre sans lui. Par contre, elle peut très bien vivre sans ses enfants, là y a pas de problème... Lucille se retrouve donc à devoir assumer des responsabilités qu'elle n'aurait jamais imaginées, elle doit tout apprendre et en même temps garder la tête hors de l'eau. 

Bon déjà, j'ai aimé le fait que l'auteure ait su dresser un portrait réaliste sur le dysfonctionnement de la famille. Estelle Laure a choisi de parler de sujets tabous tels que l'abandon familial ou encore l'internement psychiatrique. Certaines personnes ne supportent plus leur quotidien, elles se sentent prisonnières dans leur vie de famille, elles n'ont plus l'impression d'avoir un but... Sans pour autant cautionner l'acte, je comprends tout à fait ces burn-out. Mais ce qui m'a gênée, c'est que la mère de Lucille part parce que son mari ne veut plus d'elle, j'ai trouvé la réaction puérile. Genre, elle va laisser un billet de 100 dollars, et débrouillez-vous. Même pas de coups de téléphone, rien du tout. 

Avec Lucille, on se met dans la peau d'une adolescente qui doit assumer un rôle maternel qu'elle n'a jamais demandé. L'héroïne rencontre des difficultés pertinentes qui touchent un peu tout le monde: recherche d'un travail, problème de garderie, factures, retard scolaire...

Au départ, on a affaire à une Lucille terre-à-terre, mais celle-ci devient vite agaçante et ennuyeuse. Elle se rend compte de ses sentiments pour Digby et devient trop sentimentale - dès qu'il part rejoindre sa copine, Lucille se plaint comme une gamine de deux ans à qui on a retiré la sucette. 

Digby (c'est quoi ce nom?) ne sait pas ce qu'il veut. Il a une copine qu'il aime, mais en même temps il est intéressé par Lucille. J'ai même pas compris comment il est passé du stade "simple ami" à "éventuel petit ami", il ne donnait aucun signe montrant son intérêt pour l'héroïne. Puis franchement leur romance n'a rien de mignonne ou d'attachante, je m'en fiche royalement. 

L'amitié entre Lucille et Eden ne m'a pas éblouie, je l'ai même trouvé décevante. C'est pas au moment où une amie est dans la mouise qu'il faut commencer à faire son boudin dans son coin. 

Mais ne vous inquiétez pas! Les choses s'arrangent pour Lucille puisqu'au moment où elle rentre chez elle, son frigo et ses placards sont pleins, les travaux sont faits, même la pelouse est tondue... Ben voyons, à qui cela n'est-il pas arrivé? C'est bien connu, les gens rentrent chez toi ni vu ni connu pour te mettre de la nourriture dans l'assiette, et si t'es sympa, ils vont même te récurer les toilettes. Bref, c'est devenu du gros n'importe quoi, et on sort du côté réaliste de la situation.

Quant à la fin, on dirait que l'auteure s'est arrêtée à minuit, pile au moment de la date limite de remise du manuscrit. On n'a aucune réponse quant au devenir de sa mère et de son père: est-ce qu'elle va revenir? Va-t-elle être pardonnée par Lucille? Le père va-t-il réellement regagner le foyer? Va-t-il de nouveau être violent ou est-il totalement guéri? Pareil pour la situation concernant Eden, je sais qu'il y a un livre consacré à son problème, mais ça m'intéresse même pas de le lire. 

Bref, je suis vraiment déçue. Heureusement que j'ai pris le format à 0.99 centimes. 

 

Le livre est disponible sur Amazon:

This Raging Light

Cette Obscure Clarté

 

Partager cet article

Commenter cet article

Laurie 18/04/2017 19:26

Je ne connaissais pas ce livre mais du coup j'ai encore moins envie de le connaître ;-)
En tout cas merci pour ton honnêteté! C'est agréable de lire des chroniques sincères.

Jennifer 19/04/2017 12:56

Je ne sais pas pourquoi mais ta phrase m'a fait sourire :D
C'est gentil ce que tu dis! J'écris toujours mes revues avec sincérité, et j'apprécie qu'on y trouve même un certain plaisir à lire des critiques négatives :)

Ahrell 18/04/2017 11:23

J'ai l'impression qu'à chaque fois que tu tentes ce genre de livre, le pitch est plutôt cool mais ça finit toujours par tomber à plat ! Après celui-ci ne me tente pas vraiment parce que ce genre d'histoire finit souvent de la même façon mais bon :)

Jennifer 18/04/2017 16:36

C'est ce que je me dis! Ces temps-ci, moi et les contemporains on est fâchés! Je viens d'un terminer un autre qui m'a encore déçue, et celui que je lis actuellement c'est pas mieux...!

Rassure-toi tu ne perds strictement rien! Ca fait du bien de lire des livres légers, mais quand tu tournes la dernière page et que t'as l'impression d'avoir rien lu, ça déçoit pas mal quand même x)

Christie Fo 15/04/2017 14:12

Le portrait que tu donnes du livre n'encourage pas à le lire ! ^^ je tenterai peut être pour me faire une idée mais pas sûr.

Jennifer 16/04/2017 14:21

Haha! Après, ça reste mon opinion, j'ai vu que d'autres lecteurs l'ont trouvé émouvant et tout.. x)

Même si le livre n'est pas une catastrophe industrielle, je pense néanmoins qu'il n'apporte rien au lecteur. C'est un peu une lecture à vide, je dirais ^^