Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA-TENTATION-DU-LIVRE

Graceling de Kristin Cashore

 

 

Graceling est le premier tome de la trilogie Graceling Realm

Katsa avait huit ans lorsqu'elle a tué un homme à mains nues pour la première fois. Elle fait partie des Gracelings - une population rare touchée par un pouvoir extraordinaire - et son talent réside dans sa capacité à tuer. En tant que princesse, elle était censée vivre une vie de privilèges, mais son habilité l'a amenée à servir de justicier pour le compte de la couronne. Quand elle vient à rencontrer le prince Po, elle est loin de se douter que ce futur ami va lui permettre de découvrir la vérité qui se cache derrière son don - ou même qu'un terrible secret menace l'équilibre des sept royaumes. 

Bon déjà, ce qu'il faut savoir, c'est que la trilogie n'en est pas réellement une! Fire, le deuxième tome, suit l'histoire d'un tout autre personnage alors que Bitterblue, le troisième tome, reprend la suite des événements de Graceling huit ans plus tard! Y a de quoi avoir mal à la tête non? Haha!

Enfin bref, j'ai beaucoup aimé Graceling. J'ai trouvé l'univers et les personnages captivants! En fait, l'auteure a utilisé des aspects atypiques pour en faire des pouvoirs à part entière - et ces talents ont donné un sens unique à l'histoire. 

Dans ce premier tome, l'auteure nous introduit dans un univers où l'autorité de la monarchie est absolue. Oubliez les conseillers et les nobles qui détiennent une branche du pouvoir contre le roi, ici, les rois font ce qu'ils veulent, quand ils peuvent. La majorité des dirigeants sont corrompus et égoïstes, et ils ne s'en cachent même pas. Mais les monarques ne sont pas les seuls individus que la population craint, il y a aussi les Gracelings. 

Les Gracelings sont des êtres rares dotés d'un don extraordinaire, on les reconnaît par leurs yeux vairons. Compte tenu de leurs talents innés, ils sont souvent exploités par leurs dirigeants. Vous me direz, comment est-ce possible avec les pouvoirs qu'ils ont? Bah déjà, il y a très peu de grands pouvoirs (certaines compétences sont liées à la dance, la nage, la cuisine...), et ensuite il y a le souci du nombre. Katsa, avec son habilité à tuer, est la protagoniste la plus dangereuse, mais pourtant son pouvoir ne vaut rien s'il y a trop d'ennemis contre elle. 

Mais notre héroïne, Katsa, défie clandestinement son roi en apportant son aide aux personnes en difficulté. Elle a créé le Conseil, un ordre secret où se regroupent plusieurs individus de confiance, afin de programmer des missions sauvetage! Cela permet de contrebalancer les actes affreux qu'elle doit commettre pour le roi: tuer en public, violenter les honnêtes gens que le roi a pu trouver offensants (et ce, que les raisons soient justifiées ou non). 

When a monster stopped behaving like a monster, did it stop being a monster? Did it become something else?

J'ai adoré Katsa, elle est forte, indépendante et pleine de ressources. Elle a un oeil bleu et l'autre vert. C'est une héroïne équilibrée par les valeurs qu'elle porte mais aussi par les erreurs qu'elle commet (des erreurs bien loin d'être stupides d'ailleurs). Elle a des problèmes pour contrôler sa colère qui déclenche ses actes de violence, mais tout cela fait d'elle un personnage auquel on peut s'identifier facilement. C'est l'un des meilleurs personnages féminins que j'ai pu suivre! Je me suis sentie connectée à sa manière de penser - elle n'est ni intéressée par le mariage ni portée par le désir de maternité, et j'ai beaucoup aimé ça. Katsa se détache complètement des normes de la société pour vivre sa pleine nature. Elle refuse de s'emprisonner dans un mariage alors qu'elle peut vivre son amour en toute simplicité. Une vraie petite sauvage note chère Katsa! 

Il est quand même important de souligner que l'auteure ne fait pas de Katsa un modèle révolutionnaire qui stipule que de manière générale se marier et avoir des enfants est une forme de prison. Mais ce personnage représente un pourcentage de femmes qui ne partagent pas ces valeurs, et ça fait du bien. On peut être une femme et avoir d'autres envies!

Ensuite on a Po, un Lienid, qui possède un oeil de couleur argent et l'autre de couleur or. C'est un Graceling spécialisé dans le domaine du combat. Il est assez mystérieux, et il parvient assez vite à comprendre comment Katsa fonctionne. Po est le véritable premier ami de Katsa, les silences ne sont pas gênants, il y a une connexion... Du coup, on comprend très vite qu'une relation amoureuse va se nouer entre les deux.

Même si je ne me suis pas attachée à ce couple en particulier, la romance ne m'a pas du tout gênée parce qu'elle n'est pas l'élément central du bouquin. Elle se développe certes trop vite mais elle n'est pas lourdingue et mièvre pour autant, donc ça passe!

En tant que protagoniste, j'ai bien aimé Po. Il est compréhensif et respectueux de la nature de Katsa. La culture des Lienid m'a beaucoup intéressée, et je regrette qu'il n'y ait pas plus d'informations les concernant.

Oh, et j'ai eu un coup de foudre pour Skye (le frère de Po). A peine arrivé, je l'ai adoré. Mais pourquoi n'apparaît-il que vers la fin? Je suis déçue! 

Côté intrigue, j'adhère avec la manière dont Kristin Cashore utilise les talents des Gracelings avec l'impulsion politique. Je ne m'attendais pas à ce que l'histoire emprunte cette direction.

Mais voilà, il y a quand même quelques éléments qui m'ont dérangée. Déjà, même si j'ai bien aimé la partie survie, je l'ai trouvé un peu longue compte tenu du résultat sur la résolution de l'intrigue! On se débarrasse un peu trop vite de l'ennemi, il n'y a pas eu de combats contre lui, ni de grosses difficultés... C'était un peu décevant. Huhu.

Ensuite, j'ai été un peu déçue par le manque de world-building. On a sept royaumes, sept types de peuple, sept rois, plein de potentiel concernant les Gracelings - et pourtant on reste à huit-clos entre Katsa, Po, Bitterblue et le grand méchant. Y avait tellement à exploiter!

Et enfin... *roulements de tambour*... J'aurais aimé voir un peu plus les personnages secondaires! On les voit au début et à la fin, et c'est tout! Encore une fois c'est fort dommage parce qu'ils sont biens! J'ai aimé tous les protagonistes du roman! 

Mis à part ces trois inconvénients, j'ai apprécié cette lecture! Je compte bien lire le reste de la série :D

Par contre, gros big up par rapport à la révélation concernant Po!

 

Le livre est disponible sur Amazon:

Graceling

Graceling (VF)

 

Partager cet article

Commenter cet article

Plume vive 06/04/2017 18:36

J'ai lu le premier tome, il y a très très longtemps... Un vrai coup de coeur ! Malheureusement je n'ai jamais trouvé le deuxième à la bibliothèque de ma ville !

Jennifer 06/04/2017 19:41

J'ai beaucoup aimé aussi, j'ai d'ailleurs été surprise par les avis négatifs! Il va falloir que je lise les tomes suivants ;)
C'est vraiment dommage! J'ai jamais emprunté dans une bibliothèque municipale, mais est-ce qu'ils ne peuvent pas l'avoir sur demande? J'imagine que tu ne serais pas la seule à être intéressée... C'est un peu compliqué!

Laurie 31/03/2017 09:58

Olala celui là m'intéresse beaucoup! J'ai l'impression qu'on aime un peu le même style :-) Ma pal augmente a vu d'oeil avec tes conseils ;-)

Jennifer 31/03/2017 17:38

J'adore ce qui est fantastique et historique, du coup quand y a un mélange des deux je craque...! :D
Je pense que ce livre devrait te plaire ;)
Haha, je connais ce sentiment :D