Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA-TENTATION-DU-LIVRE

First Year de Rachel E. Carter

 

 

First Year est le premier tome de la quadrilogie The Black Mage

Dans le royaume de Jerar, les adolescents doivent décider de leur avenir avant l'âge de 17 ans. Ils peuvent soit être marchands soit s'inscrire dans l'une des trois écoles de la couronne afin de devenir soldat, chevalier ou mage. Ryiah, elle, a toujours su qu'elle voulait devenir mage, et plus particulièrement, qu'elle désirait faire partie de la faction Combat spécialisée dans la défense du royaume. Mais avant de devenir mage, il faut faire partie des quinze meilleurs élèves de l'Académie pour se voir accorder un droit d'apprentissage - et réussir l'épreuve de fin d'année. Tout le monde s'attend à ce que Ryiah échoue, notamment le prince Darren qui s'avère être le prodige de sa génération. La concurrence est rude et tous les coups sont permis - l'enfer ne fait que commencer pour Ryiah. 

Malgré la simplicité de ce premier opus, j'ai bien aimé ce début de série! Cette quadrilogie n'a rien de nouveau, mais c'est addictif et j'ai adoré les personnages. 

Chaque année, Jerar invite des jeunes adolescents à venir étudier dans l'une de ses écoles, la plus prestigieuse d'entre elles étant celle qui forme les futurs mages de la couronne. Mais le piège, c'est que pour des centaines de candidats seulement quinze places sont disponibles pour entrer en deuxième année en tant qu'apprenti. Malgré l'élitisme de certains professeurs et élèves, l'Académie ne fait pas de distinction entre lowborns et highborns, tout se fait au mérite. On a ainsi trois catégories de factions:

  • Combat: c'est la faction qui comprend les combattants
  • Restoration: c'est la faction qui comprend les guérisseurs
  • Alchemy: c'est la faction qui comprend les créateurs de potions

Mis à part les premiers chapitres, l'histoire se déroule entièrement à l'Académie. On suit le récit de Ryiah qui, avec son frère jumeau Alex, décide d'entrer à l'école pour suivre son rêve de devenir mage. Si celle-ci souhaite faire partie de la faction Combat, Alex, lui, compte bien devenir guérisseur. 

Ryiah et Alex sont des lowborns issus d'une famille d'apothicaires, ils ont donc des connaissances en matière de plantes et de médecine. Si les deux protagonistes sont jumeaux, ceux-ci n'ont pas grand chose en commun: Ryiah est une téméraire qui a du mal à contrôler son pouvoir alors qu'Alex est un dragueur invétéré qui possède une aisance particulière quant à la manipulation de son talent. Histoire de couronner le tout, ils ne se ressemblent pas du tout physiquement. Tout le monde aime Alex, et tout le monde supporte Ryiah parce qu'elle est sa soeur. 

Ce que j'ai bien aimé chez Ryiah, c'est que rien n'est facile pour elle. Dès le départ, elle n'est pas certaine d'avoir un pouvoir et lorsqu'elle le découvre, elle a beaucoup de mal à l'invoquer et encore plus à le contrôler une fois la première étape passée. Pour autant, même si elle connait des difficultés, des coups de blues, Ryiah reste forte et combative: elle n'abandonne jamais! C'est un personnage auquel on peut aisément s'identifier. Ses prouesses ne sont pas bien glorieuses ce qui donne un certain réalisme quant à l'évolution de cette protagoniste. Oui, parce Ryiah ne fait pas partie des meilleurs étudiants! Je dirais même que c'est celle qui rencontre le plus de difficultés. Et bien sûr, elle subit les pressions de certains concurrents qui la détestent pour son statut de lowborn mais aussi pour son répondant! Bref, Ryiah travaille super dur pour y arriver et ça fait plaisir de voir ça!

Et Darren! C'est vite devenu l'un de mes personnages favoris! Oui, j'ai clairement un truc pour les beaux gosses mystérieux, condescendants, sarcastiques, mais qui ont du bon en eux. Mais le plus étonnant, ça a été de voir que Darren était un non-heir, soit le deuxième fils à pouvoir hériter du trône! Apparemment, il se fiche de la couronne, ce qu'il aime c'est la magie, et même s'il est le meilleur il ne cesse de travailler dur. En plus d'être intelligent et badass, Darren ne traite jamais Ryiah comme une fille fragile, il est direct et honnête - et il n'en n'est même pas désolé. Je peux vous dire que c'était super rafraîchissant de voir un personnage masculin qui ne se ramollit pas pour une fille, qui ne se met pas tout à coup à changer pour les beaux yeux d'une demoiselle! C'est un personnage vraiment intriguant!

You will thank me one day for not filling your head with false compliments. Adversity teaches one more than flattery ever will.

Ahh... Et la relation entre Darren et Ryiah est tout juste dosée comme il faut. Oh non, ne vous méprenez pas, il n'y aucune romance dans ce premier tome! Mais il y a quelque chose d'attirant dans cet éventuel couple, j'ai trouvé la relation équilibrée entre haine et amitié. A cela s'ajoute l'effet d'une slow-burning romance qui s'avère ni trop forcée, ni trop prévisible. C'est juste parfait. 

On a ensuite Alex et Ella. Je les ai adorés également. Alex me fait rire avec ses techniques de drague à deux sous, et il est gentil comme tout! Mais attention, Alex est courageux et badass quand on ose faire du mal à sa soeur et leur amie Ella. Ella est une highborn mais avec du caractère. Je ne m'attendais pas à cette forte amitié entre Ryiah, Alex et Ella, mais je l'ai trouvé superbe. Il y a une certaine dévotion et un respect dans ce trio. 

Le seul point d'ombre, c'est le manque de world-building lié au fait que l'action se passe uniquement dans l'enceinte de l'Académie. Cependant, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde! Comme je le disais, c'était addictif, j'ai veillé très tard pour finir cet opus!

Bref, c'est un début de série très intéressant qui m'a fait immédiatement enchaîner avec le deuxième volume (on entre un peu plus au coeur de l'intrigue). Eh oh, no surprise, la romance me fait frissonner!

Profitez-en, en ce moment le livre au format kindle est à seulement 0.99 euros! C'est pas la ruine si l'on veut découvrir la série :D

 

Le livre est disponible sur Amazon:

First Year

 

Partager cet article

Commenter cet article