Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA-TENTATION-DU-LIVRE

A Conjuring of Light de V.E. Schwab

 

 

A Conjuring of Light est le dernier tome de la trilogie Shades of Magic

Vous trouverez les revues des tomes précédents en cliquant sur les liens suivants

A Darker Shade of Magic
A Gathering of Shadows

 

Cette revue contient des spoilers sur les tomes précédents

Kell est sauvé de justesse par Lila qui s'avère être une Antari, mais le Shadow King qui s'était emparé du corps d'Holland s'est échappé de White London pour anéantir Red London. Une ombre s'abat sur Red London forçant sa population à la corruption, la violence et l'obéissance. Le sang des Antari semble repousser quelque peu les ténèbres mais n'est pas suffisant face à la force d'Osaron. Kell a un plan, mais pour que celui-ci soit mis à exécution, Kell doit partir loin - ce qui signifie abandonner Rhy le temps de quelques jours. Toutefois, ces quelques jours peuvent s'avérer suffisants pour que Red London connaisse le même destin que Black London. 

Si vous n'avez pas commencé cette série, faîtes-le immédiatement. Vous ne savez pas ce que vous ratez! 

Ce livre... Ce livre est une pure perfection, un bijou, une merveille, une perle, mon Graal...! J'ai tout aimé dans ce final, Victoria Schwab m'a donné tout ce que j'attendais pour ce troisième opus, et certainement bien plus. Encore une fois, je ne suis pas certaine de pouvoir écrire une revue qui rendra proprement justice à cette série que j'aime tant, à ces personnages qui vont tant me manquer, mais je vais essayer parce que je ne peux faire que des éloges sur cet ouvrage. 

A Conjuring of Light reprend exactement là où A Gathering of Shadows s'est arrêté, soit lorsque Kell est retenu prisonnier à White London. Et nom de Zeus, on se prend une avalanche d'actions en pleine face! C'était incroyable, badass, stupéfiant. Mais ce n'est pas tout, puisque ce tome est également celui où les personnages sont le plus développés. Entre actions et interactions, on a droit à des flashbacks notamment sur le passé d'Holland et d'Alucard. L'histoire d'Holland est celle qui m'a le plus touchée, mais j'ai beaucoup - non, énormément - aimé ces passages qui sont déterminants dans les choix que font les protagonistes. Bref, j'ai vite su que ça allait devenir un favori absolu. 

Le Shadow King, alias Osaron, est un ennemi hors pair. Son pouvoir est ancien, puissant et noir, il est l'essence même de la magie (Vitari n'était qu'un fragment de sa substance). Pour couronner le tout, celui-ci n'a pas d'enveloppe corporelle. On se demande bien comment nos héros vont pouvoir faire pour se débarrasser de lui! J'ai bien aimé l'idée d'un adversaire qu'on ne peut pas toucher et qui pénètre les esprits!

'Love and loss,' he said, 'are like a ship and the sea. They rise together. The more we love, the more we have to lose. But the only way to avoid loss is to avoid love. And what a sad world that would be.'

Il est difficile de parler de l'intrigue parce qu'il se passe tellement de choses! Je ne sais pas vraiment par où commencer. Mais globalement, attendez vous à ça:

  • Nouveaux points de vue: que ce soit de passage ou de manière récurrente, on a affaire à de nouvelles voix narratives qui apportent toutes leur part à l'histoire. On a notamment Kisimyr, Lenos, Ned, Osaron, Maxim et Emira Maresh, Alucard, Rhy, Kell, Lila, Holland... L'auteure a réussi à donner une nouvelle dimension à son récit sans pour autant me perdre (je comprends maintenant pourquoi ce livre a été difficile à écrire)!
  • Action: défense, quête, combats, attaques, magie noire. Victoria se déchaîne...
  • Humour: j'ai beaucoup rigolé surtout avec les répliques de Lila et les chamailleries entre Alucard et Kell!
  • Sang: vous vous doutez bien, on a trois Antari maintenant!
  • Trahisons: ohhhh oui, vous m'avez bien lu! Victoria Schwab m'a fait baisser ma garde, et après paf! Je ne les avais même pas vu venir!
  • Sacrifices: j'ai détesté ces sacrifices (et je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler)
  • Morts: oui, il y en a, et à la pelle! C'est aussi la raison pour laquelle il y a pas mal de sang versé dans ce tome...
  • Magie, bateaux pirates, reliques: on a des batailles entre magiciens, des escapades sur des bateaux pirates, des objets magiques, des assauts...!!!!

Et les personnages...ils sont brillants, même les secondaires!

Lila... Oh Lila! Ce personnage féminin badass, intelligent, têtu, à l'humour noir, je l'ai adoré comme d'habitude. Elle évolue mais pas trop (hey, on parle de Lila Bard là, faut pas pousser). Elle apprend à s'autoriser à aimer, mais en même temps elle ne perd pas de son caractère et de son piquant.

Et Kell, cet Antari altruiste qui est toujours en train de froncer les sourcils... La relation fraternelle entre Kell et Rhy est précieuse, tellement plus passionnante que celles entre deux véritables frères. Ici, on se fiche d'être du même sang, et c'est beau!

Et Rhy, ce prince si superficiel et coureur de jupon à l'époque, a évolué en un vrai prince. Prêt à prendre les risques, à défendre son peuple, son frère, ses amis... Raaah! Non. Rhyyyyyy !

Et Alucard, ce capitaine et magicien talentueux, amoureux de Rhy. On connaît enfin l'histoire derrière son départ. Encore un protagoniste dont j'ai dû mal à me détacher.

Et enfin, Holland... J'aimais sa froideur dans le premier tome, mais j'étais bien loin d'imaginer l'histoire tragique qu'il traînait derrière. Holland a suscité l'admiration malgré ses actes parfois peu honorables, avec sa manière de persévérer, de continuer à rêver pour White London. Loin d'être avide de pouvoir, Holland est altruiste à sa manière. Il est si fort. Et, oh, mon coeur!

Shades of Magic est une série qui passe outre les différences pour mettre en avant des valeurs telles que l'amour, l'amitié, le courage, le sacrifice, le devoir. Les personnages sont distincts les uns des autres et ont leur propre handicap et fardeau. Tout ça couplé à une intrigue fantastique, une utilisation de la magie unique, un univers parfaitement construit, fait que cette trilogie fait partie de mes all-time favorites.

Je le répète. Tout dans ce livre est parfait.

 

La suite contient des SPOILERS

 

Ohlala, l'union entre Lila, Kell et Holland était juste parfaite! Victoria a fait un truc que je n'avais même pas réalisé vouloir! Trois Antari pour combattre Osaron - j'adore! Mais j'étais moins fan du sacrifice réalisé par Holland. Après tout ce qu'il a vécu, je voulais qu'il ait sa fin heureuse!

Franchement, je pensais que "tout est bien qui finit bien" serait le mot d'ordre de cette fin. Que nos protagonistes principaux continueraient à vivre et que tous les Londres seraient en paix. Mais non. Holland est mort, et Red London coupe les ponts avec Grey et White London. 

Oh et Rhy qui devient roi! 

Trois choses me font penser qu'il se peut qu'on ait un spin-off: le fait qu'on ne connaisse pas l'identité des parents de Kell, le fait que les Veskans veulent renverser les Maresh et le fait que le roi de Grey London semble avoir été touché par les vestiges d'Osaron... 

 

Anoshe!

 

Le livre est disponible sur Amazon:

A Conjuring of Light

 

Partager cet article

Commenter cet article

Soline 04/03/2017 15:32

Omggg il faut que je parle à quelqu'un de ce liiiiivre.
/!\ SPOILERS /!\
Hollaaaand noooon, je suis trop triste pour lui, mais en même temps, j'ai trouvé que c'était une "belle" fin puisqu'il a tenu à revenir dans son monde, fin j'ai trouvé ça trop touchant !
Et le fait qu'à la fin, Kell ne puisse plus se servir de sa magie sans que ça lui fasse mal, aaanw mon pauvre petit chou, ça me brise trop le cœur de le voir souffrir. Mais je suis trop contente qu'il soit avec Lila. #bestshipever
Et je voulais trop savoir sa véritable identité ! Et peut-être aussi de Lila, parce que c'est bizarre qu'une Antari soit née à Grey London, donc peut-être qu'elle vient pas de là et j'aurai trop voulu savoiiiiir. Trop de curiosité en moi.
Aussi, j'étais trop triste pour Rhy dans ce livre (bon j'avoue, j'ai souffert pour TOUS les personnages, ahah). La mort de sa mère, puis de son père et enfin son sacrifice pour son royaume, mygod, j'ai trouvé ça tellement mais tellement bouleversant et beau et triste et anw. #thefeels
Alucard et Kell. PFF. Ils me font trop rire quand ils sont ensemble. XD

Pfffiou, ce livre m'a anéantie. Il fallait que je partage ce merveilleux sentiment avec quelqu'un, ahah. XD

Jennifer 04/03/2017 18:27

***ATTENTION AUX SPOILERS***

Oui, mais au final il était seul et n'a pas eu sa fin heureuse...sniff !! En plus, j'aimais bien l'union entre les trois Antari, du coup j'espérais secrètement qu'il resterait à Red London :D ! J'adorais trop leur collaboration et la manière dont ils s'équilibraient !! C'était badass et tout ;)

Y a pas mal de réponses manquantes, c'est pour ça que ça sent le spin-off à plein nez! J'en veux plus, et je sais que Schwab est capable de nous proposer quelque chose de bon!

Les personnages m'ont tuée, l'univers m'a tuée, Victoria m'a tuée... Ca va vraiment me manquer!

Ahrell 01/03/2017 08:27

j'ai pas lu ta critique en entier (juste le début de ton avis :p) parce que je veux pas me spoiler, mais j'ai vraiment très envie de lire cette série franchement, l'univers a l'air super ! du coup je reviendrai commenter quand je l'aurai lue :)

Jennifer 01/03/2017 12:33

T'inquiètes, je comprends, c'est pour ça que je signale et tout :D

Mais oui, franchement, lance-toi, tout est génial dans cette trilogie (et globalement tous les Schwab)! J'ai aimé tous les livres que j'ai lus de cette auteure, il me reste juste la série The Archived (qui a l'air d'autant plus géniale) que je possède déjà ;)

Bah écoutes, dès que tu sors ta chronique je viendrai la lire sans hésitation :D