Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA-TENTATION-DU-LIVRE

This Savage Song de Victoria Schwab

 

 

This Savage Song est le premier tome de la duologie Monsters of Verity.

Kate Harker et August Flynn sont les héritiers d'une ville divisée - Verity. L'un, humain, vit au Nord où la violence règne et cherche désespérément l'adhésion de son père. L'autre, un monstre, vit au Sud dans la solitude et renie sa propre identité pour se rapprocher le plus possible de son idéal - l'humanité. Depuis six ans, Verity est en trêve: le Nord, dirigé par Callum Harker, veut combattre les monstres, et le Sud, commandé par Henry Flynn, veut attendre le moment propice pour frapper, mais lors de la dernière bataille le Sud a pris le dessus sur le Nord causant des pertes humaines monumentales. Depuis, le Nord attend patiemment de reprendre le contrôle de tout le territoire. Mais le Sud se méfie et décide donc d'envoyer August incognito au Nord de Verity pour surveiller Kate, qui pourrait être un excellent moyen de pression. Mais tout ne se passe pas comme prévu...

J'attendais beaucoup de ce roman, Victoria Schwab m'a habitué à ses univers et personnages uniques, et j'étais curieuse de voir ce qu'elle allait nous proposer cette fois-ci. Encore une fois, on a droit à des personnages hauts en couleur et à un monde extraordinaire et bien travaillé.

Le contexte: Verity et ses territoires avoisinants sont frappés depuis des lustres par des monstres qui se nourrissent des mortels. Mais ces monstres ne sont pas arrivés par hasard, puisque tout a commencé lorsque l'Homme a péché. Plus l'être humain commet de crimes, plus il engendre de créatures. C'est un cercle vicieux. Il est difficile de tuer ces monstres, mais il est possible de les contrôler comme le prouve le Nord. Mais Harker veut surtout s'enrichir, la population doit donc le payer si elle veut bénéficier de sa protection. Cependant, le Sud a lui opté pour une autre méthode - les Sunai - des créatures invincibles qui éradiquent le mal (humains et monstres compris). Seulement, il n'y en a que trois ce qui pose un gros problème...

Les différents types de monstres:

  • Les Malchai sont contrôlés par le Nord, ils se nourrissent du sang humain. Malgré leur apparente soumission, ils sont rebelles dans l'âme. 
  • Les Corsai ne sont pas contrôlables, mais ils peuvent être tenus à distance. Ils mangent la chair humaine ainsi que les os. 
  • Les Sunai sont donc invincibles. Ils se nourrissent des âmes des personnes qui ont commis des crimes. Le Sunai repère un criminel par son ombre - chaque pécheur a une ombre autour de lui qui indique qu'il a tué impunément. 

Peu importe qu'ils soient tous des monstres, chaque catégorie éprouve de la haine envers l'autre - il n'y a pas assez de casse-croûte pour tout le monde... *humour noir*

Concernant les personnages, je les ai adorés! Kate est un tantinet agressive mais on comprend pourquoi, mais en même temps elle est attachante. Quant à August, il est adorable mais n'hésite pas à faire ce qui doit être fait. 

Au début, le fait qu'August veuille ressembler à un être humain m'a paru un peu bateau, sauf qu'au final le tout a bien marché. Il veut juste être humain parce qu'il ne se sent pas monstre. Le duo aurait était impensable si on n'avait pas su qu'il allait exister, avec Kate qui veut à tout prix que son père la regarde et avec August qui renie son identité. Au final, je m'attendais à certaines choses étant donné la haine et la méfiance entre humains et monstres, mais j'ai été ravie de voir que les personnages n'aient pas été aussi naïfs. En plus, les protagonistes évoluent!

Par rapport à l'histoire, j'ai aimé le contexte et la connexion entre les monstres et les humains. Ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes, les créatures étant le fruit de leur esprit tordu. Aussi, Victoria n'a rien laissé au hasard puisque le titre est révélateur - il y a une relation entre la musique et l'histoire que j'ai bien aimé! Dans toute cette noirceur, il y avait cette beauté qui était la musique.

La seule chose qui m'a dérangé, c'était la prévisibilité de la fin. Bon, personnellement, j'étais sur le mauvais gars, mais en même temps la révélation ne m'a pas surprise non plus. A part les toutes dernières phrases de la fin, là par contre, je ne m'y attendais pas! 

Je ne saurais pas trop dire pourquoi, mais j'ai trouvé que le style de Schwab était différent de ses autres livres, il m'a paru plus simple. 

J'ai hâte de découvrir Our Dark Duet pour en savoir plus sur les autres territoires et ce qui se trame derrière toute cette histoire...!

Un très bon Schwab, je ne suis pas déçue!

Le livre est disponible sur Amazon:

This Savage Song

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

Carole94p 22/12/2016 13:16

Je ne connaissais pas du tout, mais ça a l'air sympa ! :)

Jennifer 22/12/2016 14:08

Oui ça l'est! En plus, Schwab propose des univers particuliers qu'on ne rencontre que très rarement voire pas du tout. Du coup, je prends toujours du plaisir à lire ses livres :P