Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA-TENTATION-DU-LIVRE

Salt to the Sea de Ruta Sepetys

 

 

Hiver 1945. L'Allemagne est en train de perdre la guerre contre l'Union Soviétique, et décide donc d'envoyer par bateaux ses civils vers la partie la plus sécurisée du territoire. Parmi ces réfugiés, il y a quatre adolescents, et tous détiennent des secrets qui pourraient leur coûter la vie. Des milliers de réfugiés, et seulement quelques bateaux - tous ne s'en sortiront pas. Inquiets mais rusés, les quatre adolescents parviennent à monter à bord du Wilhelm Gustloff, un convoi qui promet sûreté et liberté - mais le bateau n'est ni construit pour transporter autant de passagers, ni paré pour évacuer les réfugiés en cas d'incident. Le Wilhelm Gustloff va sombrer, tuer des milliers de personnes et ainsi devenir l'une des catastrophes maritimes les plus meurtrières de l'histoire. Et pourtant, personne n'en entendra parler. 

Cela faisait un moment que j'entendais parler de Salt to the Sea, et je n'avais jamais prêté attention à ce roman jusqu'à récemment. Il y a deux semaines, alors que je me baladais sur Youtube je suis tombée sur le trailer du livre, et je me suis dit il me le faut! C'est pas souvent que l'on peut lire une fiction qui traite de catastrophe maritime, et là avec le contexte de la guerre, j'étais sûre qu'il allait me plaire. 

Mais je ressors mitigée de cette lecture. J'ai aimé l'histoire et les personnages, mais le roman manquait de profondeur et de finitude. 

L'histoire est unique. Ruta Sepetys s'est penchée sur une catastrophe que je ne connaissais même pas, et elle m'a aussi rafraîchi la mémoire. Elle a redonné de la voix à ces personnes disparues et oubliées, et pour ça, je la remercie énormément! J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette aventure. 

Au départ, les personnages paraissent banals, ils ont tous un passé similaire: perte d'êtres chers, ils font partie des catégories victimes de la guerre. Et pourtant, l'auteure a su les rendre originales. J'ai tout de même une préférence pour Florian et Emilia dont j'ai apprécié la personnalité et dont les histoires m'ont personnellement touchée. Florian a un secret auquel on ne s'attend pas du tout, et Emilia, elle en a bavé et pourtant elle parvient toujours à voir cette lumière au bout du tunnel. Par rapport à Joana, elle est intelligente et altruiste, mais j'ai pas trouvé son secret si étonnant que ça.

Cependant, concernant Alfred, j'ai pas compris la nécessité de son point de vue. Il n'apporte rien à l'histoire, à part peut-être un point de vue de la jeunesse hitlérienne? Et encore... Par contre, je ne peux pas nier que j'ai été surprise par la découverte de son secret. (En plus, Alfred est insupportable à suivre!)

J'ai eu du mal à m'attacher aux personnages, il y en a que j'aime plus que d'autres (Florian, Emilia, Heinz et Klaus) mais pour autant je n'ai pas ressenti ce truc à l'estomac quant à leur destin ou encore après avoir tourné la dernière page. Chaque chapitre reflète un point de vue, mais ils sont trop courts! J'avais besoin de plus de développement, d'en connaître plus sur ces personnages - et pour ça, j'ai été assez déçue.

En fait, j'aurais aimé que le livre soit plus long. D'une part, j'ai trouvé que l'histoire traînait alors que les personnages ne sont pas assez développés (avec en plus un protagoniste qui ne sert à rien). D'autre part, la catastrophe n'intervient que durant les 70 dernières pages alors que le but de l'histoire était de parler de ce désastre maritime... Ce naufrage aurait mérité plus d'attention, tout comme la mort de certains personnages. 

Les 100 dernières pages étaient mes préférées, je trouve que Ruta a su montrer la panique, l'égoïsme, l'instinct de survie mais aussi la perte de manière symbolique. Les personnages décédés lors du naufrage n'ont pas tous été identifiés, certains corps n'ont jamais été retrouvés. J'ai aimé comment l'auteure a exploité la hantise de ne pas savoir ce qu'il est advenu de son entourage.

Ce qui m'amène au dernier élément qui m'a gênée. On ne sait pas ce qu'il advient de la quête des personnages, ils sont censés retrouver certaines personnes mais on ne sait pas comment ça s'est fini. 

En lisant sa note à la fin de l'ouvrage, j'ai appris que Ruta avait fait trois ans de recherche pour écrire ce livre - et le fait qu'elle ait voulu remettre en mémoire cette catastrophe et ces personnes m'a fait sentir coupable de n'attribuer que trois étoiles... 

C'est un roman éclairant sur l'histoire, d'autant plus que l'auteure a su faire des connections intelligentes entre les mystères de la seconde guerre mondiale et ses personnages. 

C'est en tout cas une lecture que je ne regrette pas et qui m'a tout de même plu!

Le livre est disponible sur Amazon:

Salt to the Sea

Le sel de nos larmes

Partager cet article

Commenter cet article

Buckette 25/03/2017 16:07

J'étais très tentée par le livre au point de l'ajouter à ma WL, puis là...
J'ai beaucoup de mal avec les livres qui commencent à se développer ou à éveiller mon intérêt vers la fin... c'est tellement frustrant. Je ne sais pas si je déteste plus les livres comme ça ou ceux qui titillent mon intérêt tout le long... et qui ont une fin hyper fade !
Je le laisse dans ma WL pour l'instant et je garde les remarques en tête ;)

Jennifer 25/03/2017 19:27

J'avais vraiment envie d'aimer ce bouquin, une catastrophe maritime en roman young adult? C'était une super idée! Peut-être que j'avais de trop grandes attentes par rapport à tous les avis positifs, mais je suis restée sur ma faim...

La catastrophe intervient trop tard dans le livre alors que c'est l'élément majeur du roman. Mais dans tous les cas, c'est bien que tu le gardes sous le coude, il peut très bien te plaire ;)

Griboulette 31/12/2016 13:26

j'ai un peu du mal avec l'alternance des personnages mais il faut qu je le lise j'ai tellement adore ce qu'il n'ont pas pu nous prendre qu'il faut que je fasse honneur à ce livre

Jennifer 31/12/2016 15:47

C'était un bon livre, Ruta a une plume magnifique. Mais j'en attendais beaucoup plus surtout au niveau de la catastrophe, en fait ;)

Bernieshoot 25/12/2016 16:25

j'avais vu la couverture et j'ai hésité, après ta chronique je pense que je vais l'ajouter à ma pal

Jennifer 25/12/2016 18:13

C'est un livre intelligent et éclairant. Mais j'ai eu un peu de mal avec l'exécution de l'histoire!

C'est un roman à découvrir et dont l'appréciation reste subjective (comme pour tout d'ailleurs) :)

Ça me donne envie de découvrir ses autres ouvrages :)