Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA-TENTATION-DU-LIVRE

Shades of Earth de Beth Revis

               

                                           

Shades of Earth est le troisième et dernier tome de la trilogie Across the Universe

Vous trouverez les revues des tomes précédents en cliquant sur les liens suivants:

Across the Universe
A Million Suns

 

Cette revue contient des spoilers sur les tomes précédents

Shades of Earth est très différent des deux premiers tomes, ce qui est normal puisque les personnages ne sont plus à bord du vaisseau. Cependant, on retrouve quelques similarités: des tensions entre des populations qui ne s'étaient encore jamais côtoyées, des meurtres, des mystères ou encore les drogues. Ces similarités n'ont rien avoir avec l'envie de prolonger la trilogie inutilement, c'est une continuation de l'histoire, on sait tous que ce qui s'est passé sur Godspeed était plus gros que le simple fait de coloniser une nouvelle planète. Pour moi, Across the Universe est l'une des rares trilogies où l'auteure n'a pas cherché à prolonger sa série pour des raisons commerciales mais parce qu'elle avait réellement quelque chose à raconter. Elder et Amy s'apprêtent à rejoindre Centauri-Earth grâce à la capsule de secours. La population de Godspeed est divisée, certains ont choisi d'atterrir sur la nouvelle planète alors que d'autres ont opté pour rester sur le vaisseau. La navigation est difficile, ainsi que l'état émotionnel des passagers: il est difficile de laisser une partie de son peuple derrière notamment lorsqu'ils savent qu'ils ne les reverront jamais. Nos protagonistes ont une idée de ce qui les attend: des monstres, des hostilités, mais ils ne savent pas de quels monstres il s'agit. C'est en arrivant sur Centauri-Earth qu'ils découvrent de quoi il en retourne: des ptérodactyles. Cependant, les ptérodactyles ne sont pas les seuls problèmes, les cryogénisés sont réveillés, on assiste donc encore une fois à une division de la population avec d'un côté une solidarité entre Terriens et une autre entre Aériens. Chacun des clans se méfie de l'autre et veut protéger son propre clan. Mais il va falloir que les deux équipes s'unissent parce que la menace est grande. En plus d'avoir à affronter des prédateurs et d'être dans l'ignorance des dangers potentiels qu'abrite Centauri-Earth, des disparitions et des meurtres ont de nouveau lieu. Quels sont les monstres dont parlait Orion: les ptérodactyles, les Terriens ou une forme extraterrestre? 

Ce tome se concentre essentiellement sur la survie et la compréhension du nouveau monde qui entoure les personnages. Du coup, on a un tome un peu plus lent mais toujours aussi divertissant et palpitant. J'ai pas pu décrocher, il fallait que je sache comment tout cela allait se finir, résultat, j'ai fini le livre à 5h du matin ! Avec les ptérodactyles, j'ai eu l'impression d'assister à un passage de Jurassic Park, et d'ailleurs Amy en fait même l'allusion. Mais comme on se doute bien, le plus grand des dangers ce ne sont pas les monstres à proprement parlé mais les individus qui agissent comme tels. 

Amy et Elder s'affirment plus que jamais. Elder ne se laisse pas faire par les militaires, il sait qu'il est le leader des Aériens et que les Terriens se fichent bien de leur sort. Les Terriens ont une mission et surtout des secrets qu'ils ne veulent absolument pas partagés. Mais Elder ne s'arrête pas là, il va à la recherche des réponses, il confronte le danger: Elder a l'étoffe d'un vrai leader dans ce dernier tome. Amy, elle, est toujours aussi intelligente, forte et courageuse, et même s'il y a certaines vérités ou théories pertinentes sur le rôle et les connaissances détenues par ses parents, Amy ne peut pas s'empêcher de raisonner juste. Résultat, elle aussi est à la recherche de la vérité. La seule personne en qui elle a une confiance aveugle, c'est Elder, et réciproquement. Le duo est solide, on a la dose exacte de scènes "émotionnelles" entre les deux personnages. Certains peuvent penser que ce n'est pas assez, mais pour moi c'était idéal parce qu'avec tous les dangers, les mensonges et l'importance de la survie, les personnages ne doivent pas penser à embrasser constamment leur prochain, il y a beaucoup plus important. 

On découvre donc ce qu'il se trame sur Centauri-Earth mais aussi les raisons de cette colonisation. J'ai fait des découvertes inattendues, et d'autres où je voyais que quelque chose n'allait pas ou que quelqu'un était louche, mais je ne pouvais pas en deviner les raisons ou les enjeux. 

 

La suite contient des SPOILERS 

 

Parmi les révélations:

  • Godspeed était sous surveillance depuis Centauri-Earth.
  • Godspeed n'était pas le premier vaisseau envoyé sur la nouvelle planète.
  • FRX avait des motivations capitalistes: les ressources sur Centauri-Earth fournissent des armes redoutables.
  • Le Plague Eldest n'avait rien du dictateur qu'on pensait.
  • Les vrais monstres sont les agents du FRX qui ont soumis les premiers colons au Phydus afin qu'ils fabriquent et fournissent ces armes sans broncher.
  • Il n'y a pas d'aliens, seulement des hybrides. Ces hybrides sont des personnes qui ont résisté au Phydus mais qui ont subi des transformations génétiques: les agents du FRX abusaient des femmes qui étaient sous Phydus ce qui à terme à donner naissance aux hybrides. 
  • Le FRX avait mis au point une arme biochimique visant à éradiquer les populations de Centauri-Earth si elles s'avèrent devenir inutiles. Du coup, les Hybrides pensait que les habitants de Godspeed travaillaient pour la FRX. Et bien sûr, la FRX se serait débarrassé des Terriens et Aériens qui seraient devenus des témoins gênants. 

Comme je le disais, ces révélations peuvent s'avérer prévisibles, mais la manière dont Beth Revis amène le sujet fait que l'on ne pense pas automatiquement à ça. En plus, les connexions sont vraiment bien construites. 

J'ai vraiment cru que Beth Revis avait tué Elder. Son sacrifice était trop immense pour qu'il puisse s'en sortir. Et je l'avoue, j'ai pleuré quand j'ai lu qu'il était mort parce que c'était un si bon personnage. Du coup, j'avais regardé chaque début de chapitre pour voir s'il y avait moyen pour qu'il ait survécu: il n'y avait rien...

Et puis à la fin paf: il a réussi à survivre grâce à une fusée (un peu comme Sandra Bullock dans Gravity). J'étais contente, l'auteure aurait pu lui faire pousser des ailes je m'en serais cognée la pastèque. Il était évident que je m'étais attachée aux personnages et que je voulais une fin heureuse. J'avais voulu attribuer quatre étoiles au départ, mais le fait que je me sois rendue compte à la fin que je m'étais attachée aux personnages alors que je ne le savais pas moi-même, m'a fait penser que cette trilogie était vraiment très bonne et sournoise: on ne sait pas à qui l'on tient avant que l'inévitable arrive. En plus, les personnages n'ont rien de stupide ni dans leur manière de se comporter ni dans leur manière de penser. Et bien sûr, l'auteure n'oublie pas Harley: la première chose à laquelle Elder pense après avoir appris qu'il n'y avait personne dans la capsule c'était à la toile détruite qu'Harley avait offerte à Amy avant de se suicider. C'est l'un de ces petits détails qui font d'Elder un si bon personnage, il n'oublie pas ses amis disparus. D'ailleurs, ça me tracasse encore: est-ce qu'Harley a regretté de s'être suicidé après avoir vu que le vaisseau était arrivé à destination? On ne saura jamais ce qu'Eldest lui a dit mais je suis convaincue qu'il a dû lui faire part que Godspeed était en orbite ce qui a dû complètement le déboussoler. 

Amy perd ses deux parents (et Elder) et malgré tout, elle reste forte. Les hybrides ont tué ses parents et ont en quelque sorte poussé Elder vers la mort, mais elle fait ce qui est juste et respecte le sacrifice d'Elder. Elle fait en sorte que les hybrides et les colonies puissent vivre en paix grâce à un traité où chaque type de population gouvernera son peuple. Ce n'est donc que récompense qu'Elder débarque vers la fin. J'ai pu lire que certains étaient déçus par Amy lorsqu'elle "flirte" avec Chris, mais je n'ai pas été choquée. Amy avait dit à Elder que l'amour était un choix et pas le fait de se mettre avec quelqu'un parce qu'il n'y aucune raison d'agir autrement. Du coup, ce bref rapprochement avec Chris a permis à Amy de se rendre compte que ses sentiments envers Elder n'avait rien d'une circonstance mais qu'il était bien son premier choix. 

Dans tous les cas, c'est une très bonne série que je recommande volontiers. 

 

Le livre est disponible sur Amazon: 

Shades of Earth

 

Partager cet article

Commenter cet article

So Addict 16/08/2017 16:02

Ce tome 3 me fait tellement envie. Ca m'embête qu'il ne soit jamais sortie en français. Grâce à toi je sais ce qu'il s'y passer. Peut-être qu'un jour de le lirais en VO.
Merci pour cette belle chronique. ;-)

Jennifer 16/08/2017 18:50

Je comprends! Surtout quand on a aimé les deux premiers opus de la série... Je trouve qu'ils auraient pu au moins sortir le livre en version numérique, histoire d'avoir la trilogie complète. Du coup, avec la VO, on est sûr de ne pas avoir ce genre de problème ;)

De rien, pour une fois, mes anciennes revues ultra détaillées ont servi à quelque chose, haha!
C'est moi qui te remercie, c'est très gentil de t'être arrêtée :D