Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA-TENTATION-DU-LIVRE

A Million Suns de Beth Revis

              

                                          

A Million Suns est le deuxième tome de la trilogie Across the Universe.

Vous trouverez la revue du premier tome en cliquant sur le lien suivant

Across the Universe

Cette revue contient des spoilers sur le premier tome

Elder est devenu Eldest. Le vaisseau est en perte de vitesse depuis plusieurs siècles et les passagers libérés du Phydus, la drogue qui permettait aux Eldest de contrôler la population en les privant de toutes émotions et pensées individuelles, sont à présent difficiles à contenir. Godspeed était autrefois rempli de mensonges et de secrets, il faut dorénavant y ajouter le chaos et le désespoir. En effet, Godspeed ne ralentit pas, il n'avance plus du tout. Les meurtres reprennent, mais cette fois-ci il ne vise plus les cryogénisés mais les individus lambda, alors que les problèmes physiques, sociaux et politiques s'enchaînent. Avant d'être écarté, Orion a semé des indices destinés à Amy afin que celle-ci découvre ce grand secret pour lequel on a été prêt à tuer pour qu'il ne soit pas révélé. Enquête, violence et révélation sont au coeur de ce deuxième tome. 

Across the Universe était un très bon début de série, mais A Million Suns est un cran au-dessus. Contrairement à la plupart des séries, celle-ci ne régresse pas, elle gagne en profondeur et en dynamique. Amy et Elder deviennent plus forts, les intrigues ne cessent de prendre de l'ampleur et le tout reste fluide. On ne bascule pas vers une sci-fi tordue et dépourvue de sens. Si vous êtes inquiets de tomber sur un livre avec une intrigue de geek avec des explications dignes d'un savant fou, soyez rassurés, ce n'est pas du tout le cas. 

Elder est un clone, celui d'Eldest. Du coup, il a des problèmes d'identité: est-il voué à devenir comme Eldest? En quoi peut-il être différent de lui? Elder a un peu de mal, lorsqu'il se regarde dans le miroir, il commence à voir sa ressemblance avec Eldest. Pour autant, le livre reste ne regorge pas de crises identitaires, ce sont des questionnements qui restent brefs mais qui marquent les personnages. On a de la sympathie pour Elder, on voit à travers la nécessité d'avoir une identité, des repères. Elder n'a pas de parent, physiquement il n'est qu'une copie conforme, mais son point fort reste dans sa personnalité. Elder est bon et compatissant, et il s'appuie sur ça pour se rassurer. 

Elder rencontre aussi des difficultés avec sa nouvelle position. Il est jeune ce qui fait que certains qui sont plus âgés ont du mal à voir en lui un leader, et pire, ils remettent en question le système politique: pourquoi un plus jeune que soit doit-il diriger alors qu'il est censé avoir moins d'expérience et écouter ses aînés? Pourquoi subir son autorité alors qu'elle n'est reconnue que par un système dépassé établi par des tyrans? Le fait que les passagers retrouvent leur esprit fait que des sentiments et des questionnements nouveaux apparaissent, et certains vont en profiter pour semer le chaos et renverser le pouvoir. Ils veulent pouvoir faire ce qu'ils veulent. 

Amy, elle, a aussi ses propres soucis. Elle est toujours considérée comme différence, un problème. Elle doit donc se camoufler, mais elle est aussi la proie de personnes violentes dont Luthor, celui qui a essayé de la violer dans le premier tome. Elle est établie comme la cause de tous les problèmes: tout a commencé à dégénérer depuis qu'elle est arrivée". 

On a encore une enquête mêlant Amy et Elder pour découvrir ce grand secret dont tous les leaders ont peur, y compris Orion. Mais on a également une enquête par rapport aux nouveaux meurtres; quelqu'un semble vouloir que les passagers suivent les ordres d'Elder. 

On en apprend plus sur le passé de Harley et de Kayleigh qui ont une importance quant aux découvertes actuelles.

Des accès secrets, des portes renfermant des secrets, de l'action, des pertes, des rebondissements. A Million Suns a tout bon. 

J'ai trouvé ce tome moins prévisible que le premier. Enfin, quand je dis prévisible, c'est qu'on se fait tous une liste de suspects et que forcément ça va tomber sur l'un d'eux. Mais qui a été capable de trouver les coupables sans jamais avoir suspecté d'autres personnages? Personne je pense, parce que Beth Revis nous donne des raisons de suspecter beaucoup trop de monde, chacun ayant ses secrets, ses ambitions et ses mystères. 

Tout ce que vous avez cru apprendre dans le premier tome est remis en question. Tout sur Godspeed n'est que mensonge et tromperie. 

L'auteure apporte des questionnements et des sentiments pertinents sans pour autant devenir agaçants. La relation entre Amy et Elder n'est ni trop rapide ni trop lente. 

Qu'est-ce que ça m'a fait plaisir de ne pas avoir eu à grincer les dents face aux attitudes des personnages. Il n'y a pas de décisions stupides, chacun reste fidèle à sa personnalité. Amy est gentille, courageuse mais elle n'hésite pas à emboîter le pas lorsqu'il faut aider ceux auxquels elle tient. Mais elle n'hésite pas non plus à faire preuve de fermeté, je pense notamment au cas de Luthor et d'Orion. Je ne pensais pas qu'elle allait faire ce qu'elle a fait, par rapport à la moralité etc, mais si. Par rapport à Elder, il n'a rien de gnian-gnian non plus, il a ses doutes mais il veut toujours ce qui est juste. Mais pareillement, il n'hésite pas à prendre des décisions difficiles lorsqu'elles s'imposent. 

 

La suite contient des SPOILERS

 

On a donc appris que Godspeed était en orbite, et qu'il était déjà arrivé à destination des siècles avant la date butoir. Vous le suspectiez? Moi non, je pensais qu'ils allaient pouvoir réparer le vaisseau et atterrir. Mais Beth Revis n'a pas fait les choses simples. Alors oui, maintenant qu'ils savent qu'ils sont arrivés, ils vont pouvoir coloniser la terre ! Eh ben non, puisqu'un saboteur va faire exploser la salle de navigation empêchant ainsi de faire bouger le vaisseau, tuant ainsi au passage les meilleurs ingénieurs (dont les connaissances en matières d'atterrissage ont été acquises depuis le plus jeune âge de génération en génération - chaque individu a des compétences précises). 

Bien sûr, ces explosifs ont été trouvés dans l'armurerie, une pièce scellée. On ne sait pas encore si ces armes ont pour but de coloniser la terre ou de se défendre contre des dangers potentiels. 

Le grand secret d'Orion n'était la découverte de la proximité de Centauri-Earth, mais l'hostilité de celle-ci. Elle semble habitable mais il semble y avoir des formes de vie menaçantes. 

On sait aussi que Kayleigh ne s'est pas suicidée, mais qu'elle a été assassinée par Eldest car elle avait découvert qu'en siphonnant le bassin, on avait accès à la chambre de cryogénisation; la salle étant un plan de contingence soit une capsule elle-même dans le cas où le plan A n'aurait pas fonctionné. 

Ca va peut-être paraître un peu bête, mais j'ai aimé comment l'auteure a fait continuer de faire vivre Harley au travers de ses personnages. Harley, je l'aimais bien, je le trouvais touchant, gentil et loyal. Elder et Amy pensent souvent à lui, et Amy pense même à prendre avec elle la toile qu'Harley lui a laissée avant de mourir. J'aime bien ces scènes parce que la plupart du temps quand un personnage meurt les autres protagonistes passent vitre à autre chose. Ici, Beth Revis nous montre une belle amitié qui ne peut pas s'oublier aussi rapidement peu importe les problèmes qui se présentent. 

Je savais que le réveil d'Orion allait forcément arriver, mais je ne le voulais pas. Centauri-Earth semble déjà contenir des problèmes et je suis certaine qu'Orion en sera un de plus. 

 

Le livre est disponible sur Amazon: 

A Million Suns 

Au-delà des étoiles

 

Partager cet article

Commenter cet article

Carole94p 17/08/2016 19:59

Ta chronique m'intrigue énormément ! Cela fait un bout de temps que j'ai lu le premier tome et maintenant je pense que je vais me procurer la suite quand je pourrais !

La-blogueuse-de-livres 17/08/2016 20:36

C'est une série qui n'est pas très bien notée sur les sites anglophones, et pourtant l'histoire est très bien écrite et les personnages plus vrais que nature. Si tu en as marre de lire des romans avec des protagonistes niais, tu peux enchaîner avec le reste de la série, ça va te faire du bien ;)