Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA-TENTATION-DU-LIVRE

Clockwork Angel de Cassandra Clare

              

 

Après avoir lu Lady Midnight de Cassandra Clare, j'ai eu envie de relire cette fantastique trilogie, et je me suis dis que j'allais en faire la revue puisque je ne l'ai pas fait avec la série des Mortal Instruments. Je base ma revue sur ma première lecture afin de ne pas dénaturer mes sentiments et mes pensées lorsque j'ai lu la saga pour la première fois. Malheureusement pour moi, je m'étais faite spoiler lors de ma première lecture, et ça gâche complètement le plaisir de la lire et ça rebute carrément de commencer l'histoire tellement l'intrigue générale prend une tournure inattendue.

Clockwork Angel est donc le premier tome de la trilogie The Infernal Devices qui relate l'histoire de Shadowhunters, et pas n'importe lesquels, à l'époque d'un Londres du XVIII-XIXème siècle. 

On fait la rencontre de Theresa Gray, alias Tessa, une adolescente Américaine qui vient rejoindre son frère à Londres après la mort de sa tante Harriet. Alors que celle-ci se retrouve sur les quais à attendre son frère, Nate, deux inconnues appelées les Dark Sisters l'abordent et lui font comprendre qu'elles sont envoyées par son frère pour venir la chercher, celui-ci étant indisponible pour l'accueillir. Mais voilà, tout n'est pas ce qu'il paraît. Tessa va apprendre que le monde n'est pas tel qu'elle le pensait et que des forces obscures s'entremêlent à la réalité. Pour l'épauler dans sa découverte et dans sa quête, Tessa va pouvoir compter sur William Herondale (Will), James Cartairs (Jem) ainsi que sur le reste de l'Institut de Londres.

Dès les premières pages, j'ai énormément aimé Tessa et les mystères qui entourent Londres. Tessa est une "bonne fille", bien éduquée, qui a le sens de la famille, de l'amitié et qui est d'une très grande gentillesse. A première vue, celle-ci est banale. Elle est, en effet, orpheline, modeste et a tout de ce que l'on appelle une "mundane" c'est-à-dire un être humain à part entière. 

J'ai tout de suite aimé Jem alors que mon avis sur Will était mitigé. Jem est très gentil, lui et Will sont deux meilleurs amis et orphelins (comme tous ceux de l'Institut de Londres). Will, lui, est sarcastique, tantôt gentil tantôt méchant, mystérieux, et ses agissements rendent son personnage complexe étant donné qu'on ne sait pas pourquoi celui-ci agit de manière aussi lunatique. 

Bien que l'histoire est les héros soient intéressants, j'ai mis quelques chapitres avant de tomber sous le charme et l'addiction de cette histoire (je dirais que j'étais vraiment prise dans l'histoire au bout du premier quart du livre).

J'aime beaucoup ce vieux Londres, les courtoisies de l'époque, le langage soutenu, le références littéraires et ces petits bouts de poèmes et de textes qui figurent à chaque début de chapitre. Les personnages secondaires sont aussi attachants que les personnages secondaires, et les personnages méchants sont réellement pourris jusqu'à la moelle ce qui donne d'autant plus de plaisir à lire ce livre. 

Ce qui est assez drôle, après avoir lu tous les livres de Cassandra Clare, c'est que je trouve que cette saga a une intrigue plus moderne que celle des Mortal Instruments, ou peut-être est-ce juste parce que l'histoire se situe pendant la révolution industrielle ? Toujours est-il, je trouve les intrigues très bien travaillées. 

On aperçoit le passé des familles qui composent la saga des Mortal Instruments, comment telle et telle famille fait qu'elles soient proches, pourquoi d'autres se détestent. On apprend aussi comment le monde des Shadowhunters d'aujourd'hui peut s'en sortir grâce à l'univers précédent. 

L'esquisse des romances est amenée en douceur, avec pudeur sans pour autant tomber dans la mièvrerie. 

Avec cette trilogie, on ressent beaucoup de choses: émerveillement, humour, colère, tristesse, frustration, mystère, envie... Y a pas beaucoup de livres capables de faire éprouver autant d'émotions. 

 

La suite contient des SPOILERS

 

J'aime Tessa, j'adore Emma et j'aime bien Clary. Tessa en a bavé notamment avec les Dark Sisters. Sa tante est morte, son frère a disparu, un certain Magister veut l'épouser et user de son pouvoir. De plus, elle arrive bien peu équipée étant donné qu'elle ne connait rien du monde des Shadowhunters et des démons. 

Quant aux intrigues, je ne m'attendais pas du tout à ce que Nate, le frère de Tessa, puisse la haïr et comploter contre elle même si je savais qu'il cachait quelque chose. D'autant plus que ses raisons sont assez minables, je n'aime pas du tout Nate. Concernant le Magister, je savais bien que de Quincey n'était pas celui qu'il prétendait, mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit Mortmain non plus. Quelques moments glauques qui montrent la dureté du monde des Shadowhunters avant les Accords: Starkweather qui collectionne des membres de ses victimes issues du Downworld, les meurtres justifiés pour fabriquer des automatons plus réels. Tessa ne sait pas d'où elle vient, si ses parents sont réellement ses parents ou non, pourquoi le Magister l'a créée et qu'est-ce qu'il veut d'elle et de son pouvoir... Jem est mourant, Will est autodestructeur, Jessamine est assez étrange (elle n'est pas très développée encore). 

 

Je recommande cette saga qui est disponible sur Amazon:

Clockwork Angel

L'Ange Mécanique

 

Partager cet article

Commenter cet article

Steven 14/04/2017 10:05

J'avais déjà adoré la précédente saga de Cassandra Clare, tout comme j'ai adoré celle-ci ! La suite est encore plus saisissante.

Jennifer 14/04/2017 15:59

J'ai aimé toute la trilogie aussi! C'est certainement le plus beau triangle amoureux de tous les temps ;)

Jamais un épilogue ne m'aura autant détruite que celui de Clockwork Princess. Je sais pas si je dois aimer Cassie ou la détester :D

En tout cas, c'est l'une des mes auteurs préférés!