Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LA-TENTATION-DU-LIVRE

The Screaming Staircase de Jonathan Stroud

              

 

Ce livre est le premier tome de la série Lockwood & Co

Depuis quelques décennies, les fantômes se multiplient dans les rues de Londres et s'introduisent dans les maisons afin d'y terroriser les habitants.  Pour éradiquer ces fantômes, il existe des agences d'extermination de fantômes dont Lockwood & Co composé de Lucy Carlyle, Anthony Lockwood et George Cubbins. Mais voilà, la concurrence est rude, donc l'agence Lockwood & Co accepte tous les contrats qui se proposent à elle, même les plus dangereux. Dans ce premier tome, les chasseurs de spectres se retrouvent en pleine nuit dans la demeure de la famille Hope à traquer le fantôme du jeune femme décédée et enterrée dans la maison. 

Il existe deux types de fantômes rencontrés: les fantômes de type 1 qui restent sur terre dans le but de faire éclater une vérité et qui s'en font une fois celle-ci mise à jour, et les fantômes de type 2 qui eux sont en colère ou veulent du mal, pour faire simple.

Anthony Lockwood est un jeune chasseur de spectres et dirigeant de l'agence Lockwood & Co. Son pouvoir réside dans sa perception des fantômes. Ses parents sont décédés il y a de cela quelques années, et il vit depuis dans la demeure de ses parents. C'est d'ailleurs cette demeure qui sert de quartier générale à l'agence. Cette maison est assez grande et comporte une pièce renfermant des objets fantomatiques à la fois dangereux et puissants, une salle d'entraînement mais aussi une pièce qu'Anthony Lockwood garde secrète dont même George ne connaît pas le contenu. 

Lucy Carlyle est la plus jeune de l'agence. Son pouvoir réside dans sa capacité sensorielle et auditive. Lucy est capable d'entendre des choses imperceptibles par les autres. Elle peut aussi, en touchant un objet, ressentir les émotions dont ont fait l'expérience les détenteurs de ces objets. Elle peut ainsi sentir si un objet est dangereux ou encore si le propriétaire a eu une mort douloureuse (meurtre notamment) ou heureuse. Lucy est la seule de sa famille a avoir une spécialité en plus de celle de pouvoir percevoir les fantômes, même si sa perception est moins bonne que celle des autres. Sa mère ne prête pas attention à elle sauf lorsque celle-ci est retenue pour l'entraînement de chasseur de spectre car le salaire perçu par Lucy est supérieur à un salaire de base. Elle n'est pas très proche de ses soeurs, sauf de Mary qui lui ressemble quelque peu. Alors qu'elle avait intégrée l'agence de Jacobs, son superviseur, un jour, on lui demande à elle et quelques uns de ses camarades d'éradiquer un fantôme mais à la fin seule Lucy et Jacobs survivent à l'opération. Lucy considère, quelque part, que Jacobs est responsable de la mort de ses défunts amis car celle-ci l'avait averti de son mauvais pressentiment. Jacobs n'est pas déclaré responsable de la mort des chasseurs et peut de nouveau exercer. Cependant, Lucy ne peut plus travailler dans ces conditions et décide de partir à Londres sans prévenir et trouver un nouveau poste dans une nouvelle agence. 

George et Lucy ne s'apprécient pas trop au départ. George est un chasseur de spectre mais sa grande qualité réside dans sa pêche aux informations nécessaires pour mener à bien une mission. Il travaillait déjà avec Anthony avant que Lucy n'arrive. On ne sait pas grand chose sur George dans ce premier tome. 

J'ai aimé le thème du livre: les fantômes, les objets fantomatiques...qui sont l'essence de l'histoire. Dans la plupart des livres les spectres ne sont étudiés que brièvement alors que là, il s'agit du thème principal. J'ai aussi apprécié que l'agence Lockwood & Co prenne une autre tournure. Au lieu de simplement éradiquer les fantômes, l'équipe en vient à enquêter sur des homicides en lieu avec ces manifestations. On a du coup une intrigue bien construite avec d'une part le devoir de l'agence en tant que chasseuse de fantômes (qui doit suivre les règles de la DEPRAC, DEPRAC qui semble cacher des choses) et son activité morale de donner une résonance à ces apparitions.

Les avantages que j'ai pu noté mis à part ceux précédemment cités sont que le vocabulaire est assez simple, l'écriture est fluide, le livre n'est pas effrayant mais très divertissant, on a des personnages mystérieux et diversifiés, on a le point de vue d'une fille écrit par un homme, l'auteur a su faire preuve d'originalité et d'humour. 

Les inconvénients: j'ai de suite compris quelle était la solution quant à l'intrigue du meurtre d'Annie Ward, j'aurais aimé que le livre suscite plus de frissons.

Dans tous les cas, je lirais avec plaisir la suite de la série que j'ai déjà dans ma bibliothèque. 

 

La suite contient des SPOILERS

 

L'histoire est racontée du point de vue de Lucy Carlyle. 

Le livre est découpé en 5 parties. Dans une première partie, on assiste à la traque d'un spectre par Lucy et Anthony dans la demeure Hope. On ne sait pas encore comment les personnages ont pu se rencontrer ni comment ils en sont venus à travailler pour Lockwood & Co. On voit qu'Anthony et Lucy s'entendent très bien, qu'Anthony est un peu imprudent mais c'est quelqu'un sur qui on peut compter. Lucy est plus sensible à cause de son don, de ce fait elle est une proie plus facile pour les fantômes qui se nourrissent des émotions négatives (tristesse, colère...) pour accroître leur pouvoir. On apprend également la dangerosité du métier de chasseur de spectre: il ne faut pas qu'un fantôme touche un individu car ce touché est mortel si celui-ci n'est pas traité rapidement. Le touché peut se faire de manière directe ou encore par extension de pouvoir (lorsque les fantômes dégagent une sorte d'énergie puissante qui vient s'abattre sur les chasseurs par exemple). Le fantôme en question est une jeune fille assassinée dont le cadavre avait été caché dans la maison. Son esprit était en colère mais ils ont malgré tout réussi à la faire disparaître en explosant la maison involontairement. 

Dans une deuxième partie, Lucy nous raconte son histoire, son passé dans son ancienne agence, ses amis morts, sa famille distante, sa rencontre avec Anthony et George, les tests qu'elle a passé pour avoir le poste dans la nouvelle agence et afin les premiers contrats dans l'agence.

Dans une troisième partie, l'intrigue porte sur le collier qu'a récupéré Lucy juste avant que la maison des Hope n'explose. Ce collier est la source du fantôme, et pour combattre un fantôme il faut trouver la source de sa manifestation et soit la détruire soit la condamner avec du verre argenté. Aussi, l'agence peine à se relever avec notamment des clients qui annulent les contrats après avoir appris au journal que Lockwood & Co a incendié la maison d'un client. On sait aussi que la jeune femme à l'apparence fantomatique s'appelle Annie Ward. L'équipe a l'idée selon laquelle la résolution de son meurtre peut faire une très bonne publicité à l'agence. Dans ce moment où l'agence touche le fond, John William Fairfax, l'industriel qui produit quasiment toutes les armes anti-spectres, propose un travail à l'agence: celui de chasser les spectres qui sévissent dans certains recoins de la demeure: l'escalier hurleur et de la Chambre Rouge. Il s'agit-là de la première réelle affaire pour l'agence qui serait traiter dans la quatrième partie. 

La cinquième partie traite de ce qu'il se passe à l'agence après la résolution de la mission. 

 

Le livre est disponible sur Amazon:

The Screaming Staircase

L'Escalier hurleur

 

Partager cet article

Commenter cet article